STOP aux cris et aux colères! 

Rétablissez une relation saine avec votre enfant en retrouvant enfin une totale confiance et maîtrise dans votre rôle de parent, pour une vie de famille zen et harmonieuse !

(Après avoir lu la suite, vous recommencerez à profiter de votre famille ainsi qu'à prendre soin de vous) 

Vous avez l’impression de ne plus voir le bout de vos journées ?


D’être continuellement en train de reprendre votre enfant (mais qu’à part vous énerver il n’y a pas d’autre effet) ?


Vous vous dites parfois que « c’était mieux avant » et ne savez plus quoi faire de plus pour vous faire écouter ?


Pour finalement baisser les bras et abdiquer avec un gros sentiment d’impuissance ?

Pire encore ? 



Votre enfant en profite de plus en plus, et c’est un cercle vicieux qui s’installe.


Vous êtes de plus en plus nerveuse, tendue et fatiguée, car vous devez également gérer les affaires courantes de la maison (et sans recevoir beaucoup d’aide).




C’est comme si vous passiez à côté de votre vie : moins (voire plus du tout) de temps pour vous et votre couple, même plus le temps de prendre soin de vous ou de faire un peu de sport. Même prendre tranquillement une bonne douche chaude relève du parcours du combattant. 


Les semaines et les mois passent, et ça vous pèse de plus en plus. 

L’épuisement n’est plus très loin. 

Et la relation avec votre conjoint se dégrade…




C’est comme si vous n’arriviez pas à comprendre votre enfant, comme si c’était un inconnu venu d’un pays étranger. Pourtant il est tout jeune et ça devrait être facile !


Et même si certains jours ça se passe relativement bien, il y en a d’autres où c’est vraiment la catastrophe.



Vous vous retrouvez engagée dans une lutte de pouvoir avec votre enfant.



« Et vas-y que je répète 100x la même chose »

« Il le fait exprès, ce n’est pas possible ! »

« Je suis sûre qu’il veut me faire péter un câble »

« Si je le choppe, je lui… »



Vous en arrivez à culpabiliser lorsque votre colère éclate et que votre petit bout de chou vous regarde d’un air effrayé. 


Si en plus, la famille (ou pire, la belle famille) ou les amis s’en mêlent… alors là c’est le bouquet ! Comme si tout était de votre faute ! 

Comment avez-vous pu devenir un si mauvais parent ? 

C’est peut-être la question que vous vous posez presque tous les jours…

Vous en arrivez même à douter de l’amour de votre enfant pour vous.


Ou de l’amour de vos enfants entre eux… avec toutes ces disputes et chamailleries ! 

Vous ne les supportez plus !



Finalement vous décidez d’adopter une nouvelle façon de faire pour éduquer les enfants, que vous avez lue ou dont vous avez entendu parler… mais ces bonnes résolutions ne durent pas très longtemps.



Mais vous savez quoi?

C’est complètement normal pour des parents comme vous et moi…


Voici pourquoi :

Ce que vous voulez, c’est simplement être le parent de votre enfant, pas le parent parfait, mais le bon parent.

Celui qui sait comprendre son enfant, ses besoins, ses colères, ses tristesses, ses peurs. 


Le parent qui sait quoi dire et comment le dire pour apaiser les tensions, nouer des liens forts avec lui et lui enseigner à devenir un adulte accompli. 


Être finalement la figure de confiance de votre enfant. 

Mais comment faire pour y parvenir ?

Malheureusement, aucun parent n’est préparé à devenir parent… 

...avant d’avoir son bébé dans les bras. Et là encore, la seule chose que vous avez, ce sont quelques conseils de vos parents proches ou de quelques amis qui sont devenus parents avant vous.



Qu’avez-vous fait pendant les 9 mois de grossesse ? 

Vous avez préparé l’arrivée de bébé dans ses moindres détails.



Mais est-ce que vous avez pensé et réfléchi à comment éduquer votre enfant ? 

En avez-vous parlé avec votre conjoint? 



Probablement pas (ou peut-être juste un peu).


Ou si c’était votre deuxième (ou plus), vous vous êtes dit que ça serait aussi facile qu’avec le premier (avec un peu de chance).



Une petite année s’est écoulée (voire un peu plus) et les premiers « non » sont arrivés avec leur lot de crises de colère et les premières « bêtises ».



Avec toute votre bonne patience, vous lui avez dit et redit à plusieurs reprises de ne pas toucher à tel objet mais votre enfant répète son action et insiste pour le faire encore, et vous insistez aussi à votre tour… et ainsi de suite, sans sortir de la boucle.



Vous savez aussi comment faire lorsqu’il crie et hurle super fort. 

Vous l’envoyez dans sa chambre en punition (pour vous apercevoir que ça ne sert à rien, car juste après il refait la même chose, mais là, vous ne le remettez plus dans sa chambre).


Il vous agace parfois tellement, que l’idée de lui mettre une belle fessée vous traverse l’esprit (ou peut-être que vous l’avez déjà fait).



Alors vous testez une autre approche, celle d’être super stricte avec lui et de ne plus rien laisser passer, de ne plus rien lâcher… mais vous passez vos journées à le reprendre et à le mettre au coin.



Finalement, après un moment, vous commencez à céder et là, il ne vous prend plus au sérieux.


Toutes ces façons de faire ?

Complètement normales, comme je vous le disais un peu plus haut.

C’est complètement logique d’agir ainsi quand on ne sait pas comment faire autrement, quand nos nerfs sont à vif et que c’est notre colère qui nous fait agir.

Difficile de faire différemment quand vous (et moi y compris) n’avez pas eu la possibilité d’en apprendre plus sur la parentalité.


Comme par exemple savoir ce dont votre enfant a vraiment besoin. 

Car sa façon de vivre et de comprendre son monde est complètement différente de la vôtre.



La science, par exemple, nous apprend que le cerveau d’un enfant n’est complètement développé qu’à l’âge de 25 ans ! On comprend par-là que les enfants (surtout entre 2 et 12 ans) sont à un stade de développement cérébral encore très limité par rapport à un adulte.

Mais en fait, votre problème n’est pas que vous vous y prenez mal mais c’est le fait que vous n’avez pas appris à comprendre réellement le fonctionnement de votre enfant, de ses besoins, de ses envies, de ses émotions… 

Votre enfant vit sa vie d’enfant, et rien d’autre. C’est un apprentissage en continu, chaque jour est une découverte pour lui.

Prenez ce petit exemple :


😍 Imaginez de partir en excursion pendant une belle journée de printemps, vous et votre conjoint uniquement. 


Vous marchez pendant des heures à travers de magnifiques paysages de montagnes, collines, prairies, petits fleuves, etc… Un vrai havre de paix et de zénitude. 


Se retrouver ainsi dans la nature a ce petit quelque chose de magique et ressourçant!




Mais après plusieurs heures de marche, vous discutez avec votre conjoint et sans aucune raison apparente, il vous répond de manière agressive ! 😡



Mais pourquoi ? 🤨



Pourtant vous étiez en mode « super zen » et rien ne pouvait faire présager cette réaction.



Alors comme vous vous sentez agressée, vous répondez du tac au tac, un peu agressive aussi… et le ton monte d’un cran, la discussion devient tendue… 


Cette journée de paix se transforme soudainement en un mauvais moment très pénible !



Alors votre conjoint, se pose, sort un sandwich et commence à manger.



Après quelques minutes, il revient vers vous et s’excuse pour vous avoir mal répondu juste avant. 😞



Son problème, ses besoins ?


Il était en manque de sucre, il avait faim… et quand on est dans cet état, on peut facilement devenir un peu grognon et s’énerver pour un rien.


Il aurait pu s’en rendre compte avant et s’arrêter plus tôt pour manger un petit truc, ou sortir un mini en-cas en cours de route pour recharger son manque de sucre.


Ou alors, vous qui le connaissez bien, vous auriez pu aussi vous en apercevoir avant et lui proposer de s’arrêter un moment (ou ne pas donner suite à sa réaction).


Dans tous les cas… c’est le manque de reconnaissance des besoins (les vôtres ou ceux de votre conjoint)




Avec les enfants ?

C’est exactement ce qu’il se passe tous les jours !

Si en tant qu’adulte nous avons parfois des difficultés à reconnaître nos propres besoins, ne pensez-vous pas que pour un enfant c’est encore plus difficile de faire ce travail tout seul ?


Et c’est de là que viennent un grand nombre de difficultés des parents.



Ne pas prendre en compte les besoins de votre enfant ?


   ...C’est prendre le risque de continuer ce bras de fer avec lui,

   ...De le punir pour un comportement que vous jugez inapproprié sans en comprendre la raison, 

   ...De vous énerver (voire trop vous énerver) pour ses pleurs continus,

   ...De ne pas ou plus réussir à gérer toutes les situations du quotidien de votre famille, 

   ...De louper peut-être de bons moments, 

   ...De vous sentir impuissante devant un énième mauvais comportement de votre enfant.


C’est aussi le priver d’un apprentissage nécessaire à son bon développement physique et social. C’est limiter le développement de belles qualités utiles pour sa vie d’adulte, comme la confiance en soi.

Mais ce n’est pas une fatalité !

Nous avons la chance de vivre à une époque où nous pouvons d’être les meilleurs parents du monde ! 


Les connaissances et découvertes, encore inconnues il y a même 20-30 ans, nous ont permis de comprendre encore mieux comment fonctionne le corps humain, comment se règlent les relations humaines, comment fonctionne notre psychologie, notre façon d’être, etc… 


Bref, nous avons vraiment la possibilité de savoir comment fonctionnent nos enfants et ce dont ils ont besoin (et ce dont nous avons aussi besoin en tant que parent).


Nos parents ou grands-parents n’avaient pas toutes ces informations, et ils ont fait pour le mieux. Être sévère, punir ou donner la fessée était leur façon de faire… que vous avez peut-être copiée.


Mais maintenant vous avez la possibilité de voir la parentalité avec un regard nouveau. 


Il est toujours possible de changer (même si votre enfance a été dure et que vous avez été élevée par des parents très stricts).

Vous n’êtes pas condamnée par votre passé ou par votre façon de faire actuelle.

Les enfants sont vraiment un magnifique exemple pour ça : ils s’adaptent rapidement à n’importe quelle situation alors que nous… nous avons parfois beaucoup plus de peine à le faire.

Imaginez maintenant de pouvoir comprendre vraiment les besoins de votre enfant dans chaque situation.

De pouvoir même anticiper ses réactions à certains moments de la journée. 


Ou d’anticiper une crise bien avant qu’elle n’arrive et éviter ainsi des confrontations inutiles entre vous et votre enfant.


D’avoir les outils en main pour gérer les fortes émotions de votre enfant comme la colère (ahhh on connaît tous cette grosse colère en plein milieu d’un magasin, ce moment de solitude où on aimerait dire « Je ne connais pas cet enfant » 😅).


Imaginez aussi que vous arriviez également à mieux vous connaître, au plus profond de vous, de mieux savoir ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas.


De mieux connaître et reconnaître les situations qui vous stressent et qui vous mettent hors de vous (avec ou sans votre enfant). 


D’adopter des habitudes utiles pour diminuer votre taux de stress en famille.


De comprendre qu’il y a un lien direct entre votre façon d’être et les comportements de votre enfant.

Sans ça? 

C’est un peu comme acheter un électroménager mais sans notice d’utilisation.

Vous allez sûrement réussir à le faire fonctionner, à en comprendre toutes les subtilités et astuces pour un fonctionnement optimal. 

Mais à quel prix ?

Des heures de tests, d’énervement, de découragement ?

C’est possible.


Pour finalement le mettre de côté et vous dire que c’était finalement un mauvais achat?

Possible aussi.


Votre enfant est arrivé dans votre magnifique famille sans sa notice d’utilisation (malheureusement pour tous les parents).



Ça ne serait pas magnifique d’avoir un « mode d’emploi » sur comment bien comprendre votre enfant pour mieux en profiter (sans trop se fâcher, sans se décourager, sans vouloir abandonner) ?



Certainement !


Attention, avoir un mode d’emploi ne veut pas dire appliquer des règles strictes ou à l’opposé être laxiste. C’est un juste milieu qu’il faut trouver.



Les enfants ont besoin de règles et de limites. 

C’est réellement un besoin, car ça les rassure.



Les enfants (comme aussi les adultes) ont aussi ce besoin d’appartenance. 

C’est-à-dire de sentir qu’ils font partie d’un groupe qui les aime.



Si ce besoin n’est pas comblé (et même si c’est juste une impression), l’enfant ne va plus se sentir en sécurité ni être rassuré. C’est précisément à ce moment-là qu’il aura des comportements que nous, parents, allons définir comme des « caprices ».

Apprendre ces quelques notions de base sur la parentalité positive et bienveillante est à la portée de tous, et de vous aussi !



Il y a par exemple des signes qui ne trompent pas (et que tous les parents connaissent). 

Quand votre enfant commence à être fatigué, à bâiller, à se frotter les yeux, à être un peu capricieux… c’est qu’il a sommeil, et qu’il faut simplement le mettre au lit.

Ne pas tenir compte de ces signes… c’est amener votre enfant dans un état plus élevé de nervosité. 


Il deviendra encore plus difficile à gérer. Et vous aurez même de la peine à ce qu’il s’endorme (sans compter que vous allez encore plus vous énerver).

Des signes comme celui-ci ?

Il y en a beaucoup. Des flagrants et des moins évidents.


Mais avec ce que je vais vous montrer et un peu de pratique… rien n’est impossible.

Vous serez capable de limiter, voire d'anticiper ces moments difficiles, ou à risque de caprice. Vous anticiperez les besoins de votre enfant aussi facilement que lorsqu’il a sommeil.


Finalement, c’est toute l’éducation de votre enfant qui deviendra plus facile, tout en permettant à votre famille de retrouver des relations harmonieuses et saines.

  Mais vous savez, il y a encore très peu de temps certains parents que j’ai aidés étaient comme vous et ça leur pourrissait la vie !

"Je m’appelle Odile Speth-Lepetitcolin du blog Famille Zen. Je suis psychologue et j’accompagne depuis une vingtaine d’années des familles à la recherche de bonnes relations et de plus de bonheur en famille.


Maman de trois enfants, j’ai auparavant enseigné pendant près de 25 ans à des jeunes de collège et de lycée. 


Aujourd’hui grand-mère zen, je teste à nouveau et perfectionne tout ce que mes connaissances et ma pratique m’ont appris."

Ce que j’ai remarqué en aidant plusieurs centaines de familles ? 

C’est que ce sont souvent les mêmes problématiques qui reviennent (et que j’ai aussi connues à mes débuts).

  • Certains parents étaient complètement dépités, ne sachant plus comment aller de l’avant avec leur enfant,
  • D’autres n’arrivaient pas à se faire écouter et respecter (ce qui est encore plus difficile pour les familles monoparentales),
  • Des parents faisaient le yoyo entre une éducation stricte et laxiste sans que ça change quelque chose pour l’enfant (au contraire, il était encore plus perdu),
  • Ils en avaient marre de crier sur leurs enfants. Et je les comprends, c’est tellement épuisant !
  • En parallèle, ils punissaient aussi beaucoup. Mais la culpabilité entrait en jeu, beaucoup de parents avaient finalement juste besoin de « respirer », de prendre du temps pour eux (et de ne pas être les esclaves de leur enfant). 

Jusqu’au jour où…

Grâce à mon parcours professionnel et à ma vie de maman, j’ai découvert une nouvelle façon d’aborder la parentalité.


Une parentalité qui reconnaît l’enfant comme un être à part entière, avec ses besoins, ses émotions, ses apprentissages.


Cette éducation que l’on appelle « positive et bienveillante » tient vraiment compte de votre enfant et de sa personne.



Mais en plus de cela ? 

Elle permet d’en apprendre beaucoup sur vous-même.


Car les enfants sont des éponges émotionnelles… ce que vous vivez et ressentez, ils le ressentent aussi.

Cette « nouvelle » façon d’éduquer permet de mettre des limites à vos enfants, avec bienveillance et fermeté. 

La bienveillance n’est pas que pour l’enfant mais aussi pour vous parent : de la bienveillance qui respecte votre propre personne. 


La fermeté est là aussi pour définir des règles et des limites, et pour s’y tenir.



Le tout ? En apprenant ce dont votre enfant a vraiment besoin.

Et là, tout a changé…

Apprendre cela et l’appliquer dans ma vie de maman a été une réelle révélation


Cela m’a tellement aidée que j’ai passé ensuite 20 ans de ma vie à l’enseigner à d’autres parents en souffrance, et qui ont pu finalement retrouver une harmonie totale en famille.

  • Ces parents ont pu reprendre confiance en eux et en leur rôle de parents (rien de pire d’un parent qui n’est pas sûr de lui quand il demande à son enfant de faire quelque chose),
  • Ils ont réussi à se faire écouter et obéir par leurs enfants sans imposer des règles strictes mais au contraire en mettant en place un plus grand dialogue,
  • Ils ont appris à comprendre leurs enfants, à voir quel était le besoin caché derrière un comportement. Et à remplacer, voire éliminer les punitions,
  • Ils se sont mieux connus eux-mêmes (leurs besoins, leurs émotions, leur être intérieur).

Alors oui, les enfants restent toujours des enfants. 

Et les enfants parfaits (comme les parents parfaits) n’existent pas. 

Ce qui signifie qu’il y aura toujours des difficultés.

Par contre, savoir le pourquoi de certaines réactions,  pourquoi votre enfant agit d’une certaine façon, ainsi que mieux vous connaître… vous permet dès maintenant de surmonter vos difficultés plus facilement. 

  

C'est un peu comme si vous deviez partir en vacances avec une destination bien précise mais que vous partiez sans carte, sans boussole (ça existe encore ? 😅), sans GPS, sans vouloir demander votre route…


Ça serait un peu la galère, non ?


Eh bien pour la parentalité, c’est exactement la même chose !



La destination précise de votre « voyage de parent » ? 

Faire de vos enfants des adultes accomplis.


Mais sans carte, sans boussole, sans GPS, sans aide… ça serait aussi un peu la galère.

Imaginez si à votre tour vous pouviez…

 … Apprendre à gérer les crises de votre enfant,

… Reconnaître et identifier ses besoins en chaque circonstance,

… Comprendre pourquoi votre enfant fait un caprice (et ce que vous pourriez faire pour l’anticiper ou l’apaiser pendant et après),

… Enseigner de belles qualités à votre enfant dès son plus jeune âge en sachant les impacts sur son futur d’adulte,

… Mettre des limites et des règles et les faire respecter sans devoir crier ou punir,

… Limiter les disputes de vos enfants,

… Retrouver un peu de temps pour vous et votre couple,

… Rétablir une sensation de zénitude en famille

 Ne seriez-vous pas nettement plus heureuse ?

La réponse est oui, forcément !

On est d’accord 😊


Mais vous allez me dire :


« Ok, mais moi je fais comment, mon enfant est vraiment trop turbulent, moi je suis trop gentille et je n’arrive pas à me faire écouter ? »


« Ok, mais moi je fais comment, j’en ai déjà trois à la maison, ils ne s’arrêtent pas une seconde, j’ai à peine le temps d’aller au wc… ? »


« Ok, mais moi je fais comment, je travaille à 100%, je suis seule avec mes deux enfants, et à 20h le soir je suis complètement lessivée ? »

Le truc, c’est de….

… se remettre en question et accepter que vous puissiez faire différemment de ce que vous connaissez déjà, ou de ce dont vous avez « hérité » de par votre vécu.


Nous avons tous nos habitudes et nos propres façons de penser. 

Chacun a sa personnalité et sa vision des choses.

C’est tout à fait normal. Et ça ressort dans votre façon d’éduquer vos enfants.


Je vous invite à laisser vos a priori de côté et à vous laisser guider dans une nouvelle approche qui vous permettra d’apprendre et comprendre la façon dont vos enfants : 


… Pensent, 

… Réagissent, 

… Se construisent mentalement et socialement, 

… Interagissent, 

… Apprennent, etc…


Je ne veux pas vous dire comment vous devez éduquer vos enfants.

Mais simplement vous montrez comment vous pouvez vous y prendre pour mieux les comprendre.


Mieux vous les comprendrez et moins ils seront frustrés, et moins ils feront de caprices.

Et c’est beaucoup plus simple que vous ne le pensez…

Alors oui, les changements ne vont pas se faire du jour au lendemain.


Oui, chaque enfant est différent, et oui, certains enfants sont plus « turbulents » que d’autres.



Mais la psychologie humaine ne change pas.



Les bases de fonctionnement de notre cerveau sont identiques pour tout le monde.

Les besoins primaires sont équivalents pour chaque être humain.



Par exemple, « le besoin d’appartenance et l’envie de participer sont deux besoins essentiels de l’être humain, et donc de l’enfant » (Cf. La Discipline Positive de Jane Nelsen).


Ainsi même si vous avez pratiqué une parentalité plutôt autoritaire jusqu’à maintenant, apprendre cette nouvelle approche vous permettra de comprendre qu’il y a d’autres façons de faire. Et vous prendrez ce qui vous convient.


Parfois il suffit de peu de chose.



Si par exemple vous dites à votre enfant de ne pas crier mais que vous le dites en criant… Que va-t-il comprendre ? 😏



Car il n’y a pas que les mots qui comptent, mais aussi la façon de le dire. 

Vos enfants vous observent bien plus que vous ne l’imaginez. 😉



Autre point, les enfants ressentent énormément les émotions des parents.


Vous êtes stressée ? Ils vont le ressentir.

Vous êtes fâchée ? Ils le ressentent aussi.


Et malheureusement les enfants n’ont pas cette faculté de comprendre pourquoi ils ressentent cela, et ils vont devenir eux-mêmes un peu plus nerveux.


Ainsi, cette nouvelle approche de l’éducation n’est pas que liée à l’enfant, mais elle permet aussi de faire évoluer le parent vers une meilleure version de lui-même.


Alors même si tout cela vous paraît compliqué, sachez que...

  Rien que cette semaine, vous pourriez

...Apprendre comment être à l’écoute de votre enfant, tout en mettant des limites, en les faisant respecter et en lui enseignant une leçon.



Par exemple : Vous voulez enseigner à votre enfant qu’il n’est pas obligé de prêter les jouets qu’il utilise mais qu’il peut les partager.



Pierre s’empare du ballon de votre enfant au parc et votre enfant se précipite pour récupérer son ballon.



« Ça ne te plaît pas que Pierre te prenne ton ballon ? Pourtant, Pierre a sans doute envie de jouer au ballon avec toi. Tu ne voudrais pas lui proposer de faire une partie de foot ? »



Ce que vous pouvez apprendre : 

  • En proposant à votre enfant de partager un moment de jeu avec Pierre, vous aidez votre enfant à trouver une solution au conflit qui surgit en lui. Vous lui montrez aussi que Pierre cherchait à entrer en contact avec lui. Et les deux enfants trouvent du plaisir dans ce partage.
  • Si vous aviez hurlé à Pierre de rendre le ballon immédiatement, vous auriez sans doute provoqué une crise, si ce n’est deux, et Pierre aurait été frustré de ne pas pouvoir jouer au ballon.
  • Si vous aviez hurlé à votre enfant de prêter son ballon parce que Pierre avait envie de jouer avec, c’est votre enfant qui aurait été frustré, et peut-être Pierre aussi, qui cherchait juste un copain avec qui jouer.
  • Cette frustration se serait accumulée au fil du temps, sans que l’enfant n’apprenne rien de positif sur les relations sociales.

La Parentalité Positive et Bienveillante demande :

  • De l’empathie (ça ne te plaît pas que Pierre te prenne ton ballon ?),
  • De la pédagogie : Vous enseignez des règles et des conséquences si les règles ne sont pas respectées (Vous enseignez à votre enfant qu’il n’est pas obligé de prêter les jouets qu’il utilise mais qu’il peut les partager),
  • De la communication : Vous aidez votre enfant à verbaliser ses émotions et à trouver une solution (Tu ne voudrais pas lui proposer de faire une partie de foot ?),
  • De se comporter en modèle.

Maintenant, vous avez le choix, vous… 

NE changez RIEN dans la façon d’aborder l’éducation de vos enfants.


Comme le disait Einstein « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent ».


Loin de moi de vous juger, mais s’attendre à des changements sans rien changer, ou sans tenter autre chose, va être difficile. 


● Vous risquez de toujours répéter 100 fois la même chose avec le résultat que votre enfant ne vous obéisse pas plus.


● Vous risquez de punir sans cesse, sans voir d’amélioration sur le long terme (même si sur le moment vous avez l’impression que c’est bon…).


● Ou vous risquez aussi de ne pas réussir à prendre un peu de temps pour vous, car épuisée par ce combat quotidien avec vos enfants.


Mais c’est un choix, et je le respecte.



Ou bien…



Vous pouvez décider maintenant de changer votre approche de la parentalité. 


Vous pouvez décider de vous ouvrir à une autre façon de faire qui va certainement vous remettre en question mais qui va surtout vous apprendre le fonctionnement émotif de votre enfant et de ses besoins.


>> Plus de compréhension de chaque membre de votre famille, plus de respect, pour finalement plus de bonheur.


Si vous en avez marre de subir votre vie de parent et que vous voulez enfin avoir une vie de famille harmonieuse sans cris ni punitions, voici ce que je vous propose :

J’ai créé une nouvelle formation, le « Sommet Famille Zen ».


Dans ce premier « Sommet Famille Zen », je vous partage des années de recherches et de réponses que je donne régulièrement aux parents et familles que j’accompagne et qui les aident à rétablir une harmonie dans leur famille.


De plus, et pour vous donner encore plus de valeur, je me suis entourée de 4 autres experts en parentalité positive. Vous pourrez ainsi aller encore plus en profondeur dans la connaissance de ce sujet très vaste !

Voici les 5 Experts de la Parentalité Positive et Bienveillante présents au premier "Sommet Famille Zen"

Odile Speth-Lepetitcolin : Organisatrice du 1er Sommet Famille Zen, rédactrice du blog Famille Zen.fr. Professeur agrégé d’Allemand en collège et lycée, puis Psychologue Psychanalyste, membre de la Société Psychanalytique de Paris. 

Mère de 3 enfants maintenant adultes et Grand-mère. Accompagne depuis de très nombreuses années des parents et des enfants.

François-Xavier Boulord :Directeur d'un centre de formation, Coach diplômé en neurosciences appliquées de l'INA, et Hypnothérapeute. 

Père de 2 enfants. Rédacteur avec son épouse Dominique du blog Les Parents Positifs.com où il partage également ses connaissances en neurosciences.

 Virginie Bossut-Hubaut : Psychologue clinicienne après avoir été Professeur des Écoles, puis Psychologue scolaire. 

Mère de 3 enfants. Créatrice de la Clinique de l'Écolier, centre de consultations qui reçoit des enfants ayant des difficultés scolaires. Rédactrice du blog  la Clinique de l'Écolier.info. Conférencière.

François Lepetitcolin : Hypnothérapeute et superviseur, Maître Praticien en Hypnose éricksonienne diplômé de l’IFHE. Spécialiste de la gestion du stress, des blessures de l'enfance, de la confiance en soi et de toutes les autres problématiques en lien avec le bien-être.

 Giacomo Genna : Papa (de deux enfants, et le 3ème en route) qui s'est beaucoup interrogé sur son rôle de Parent et la meilleure façon d'être Père. 

Rédacteur du blog DesParentsAuTop.com 

Ce qu’on va faire ensemble, vous et moi ?

C’est ça :

Le sommet se déroule sur 8 semaines. Il comprend 8 vidéos, plus les bonus.


Vous aurez accès à une vidéo par semaine pour vous permettre de bien assimiler les informations avant que n’arrive la vidéo suivante.

 Voici ce que vous allez apprendre dans ces 8 vidéos spécialement conçues pour vous. 

VIDÉO 1 - LES BESOINS DE VOTRE ENFANT

D'Odile Speth-Lepetitcolin du blog FamilleZen.fr

  • Découvrez les 4 piliers de la parentalité positive qui vous guideront dans toutes vos actions de parent et qui peuvent être un garde-fou pour limiter les mauvais comportements de vos enfants.
  • Découvrez le lien de cause à effet entre parents et enfants qui permet d’obtenir une sensation de zénitude en famille (sans même rien changer à l’éducation que vous donnez déjà à vos enfants).
  • Ce que les enfants ressentent inconsciemment et qui pourrait les mettre dans un état de stress même si la situation semble apparemment calme.
  • Comment mettre en place une dynamique positive au sein de la vie de famille pour le bonheur des parents et des enfants.
  • L’importance de bien vous connaître vous-même pour éviter cette petite chose inconsciente qui vous fait oublier que vos enfants sont des êtres à part et différents de vous.
  • La façon de ne pas projeter vos émotions négatives sur vos enfants (et ce qui se passe si vous ne le faites pas).
  • Pourquoi votre enfance, bien que parfois oubliée, peut vous provoquer des situations désagréables en tant qu’adulte, et ce que vous pouvez mettre en place pour guérir vos blessures inconscientes (sans compter les bienfaits que vos enfants en retireront). Comme par exemple le fait que dans votre inconscient, recevoir une fessée méritée est normal et le cheminement neuronal pour en arriver à cette conclusion distordue.

VIDÉO 2 - LES ÉMOTIONS ET L'AMOUR

D'Odile Speth-Lepetitcolin du blog FamilleZen.fr

  • L’importance de connaître la différence entre émotion et sentiment, et pourquoi en tant que parent, il vous arrive parfois de ne pas comprendre les émotions de vos enfants. (Et vous réagirez complètement différemment lorsque votre enfant vous regardera droit dans les yeux de manière effrontée après que vous l’avez grondé, suite à un comportement inapproprié, car vous aurez compris ce qu’il se passe dans sa tête à ce moment précis).
  • Enfin, vous comprendrez l’importance de bien connaître et reconnaître vos propres émotions et comment cela peut aider vos enfants à ne plus reproduire certains comportements inadéquats.
  • La liste des 6 émotions universelles, et pourquoi elles vous servent tous les jours (même s’il n’y en a qu’une seule de vraiment agréable). Et ce que vous pouvez faire pour les enseigner à vos enfants (leur apprendre cela, c’est leur donner un magnifique cadeau).
  • Ce que vous devez éviter de dire à vos enfants pour ne pas leur induire des idées négatives (de façon inconsciente) et les faire douter de leur propre capacité (agir ainsi les prive de se construire une image positive d’eux-mêmes). 
  • Les conséquences néfastes d’avoir en tête un idéal et de le projeter sur vos enfants (même sans s’en rendre compte), conséquences qui peuvent être complètement effacées avec juste une qualité que nous avons tous en nous.
  • L’importance de faire la paix avec votre passé (votre enfant intérieur) sans quoi vous continuerez à embarquer vos enfants dans vos propres difficultés (et une méthode de faire la paix avec votre enfant intérieur et mettre en place un effet domino positif dans votre vie de famille).
  • Pourquoi certaines mamans doutent de l’amour de leur enfant et pensent être incapables de l’aimer (ce qui fait que l’enfant obéit plus à des étrangers qu’à vous-même et la façon de vous connecter à lui pour être ainsi à son même niveau).

VIDÉO 3 - BYE-BYE LE STRESS 

De Odile Speth-Lepetitcolin du blog FamilleZen.fr


  • Ce que l’amour peut faire naître dans votre enfant, qui lui sera utile dès sa petite enfance et jusqu’à l’âge adulte.
  • Qu’est-ce que le stress, bon ou mauvais, et pourquoi pour un même événement nous ne réagissons pas tous de la même manière.
  • Pourquoi l’arrivée d’un enfant peut être source de stress et rompre l’équilibre familial (et les conséquences sur chaque membre de la famille). 
  • Réduisez votre taux de stress (même si c’est normal d’en avoir en tant que parent) : ce que cela peut faire sur votre enfant est vraiment incroyable.
  • Le raisonnement que font beaucoup de jeunes parents mais qui correspond en fait à prendre simplement le problème à l’envers (car vous n’avez pas été concrètement préparé à affronter cette nouvelle situation).
  • Les 2 sortes d’agents stresseurs que nous avons tous mais qui peuvent être limités voire réduits en se posant simplement quelques questions (même que c’est souvent la raison qui fait que les enfants s’agitent, crient ou rendent la vie de famille compliquée).
  • Les 4 habitudes réellement indispensables à adopter pour diminuer votre taux de stress en famille (qui tiennent compte de votre situation et celle de vos enfants).
  • Pourquoi être une maman « suffisamment bonne » est une façon excellente de voir votre vie de parent ? Et pourquoi vouloir être un parent parfait est en fin de compte une pensée délétère. 

VIDÉO 4 - AIDEZ VOTRE ENFANT À BIEN GÉRER SES ÉMOTIONS

De François-Xavier Boulord du blog Les-Parents-Positifs.com

  • 10 super-conseils pour bien gérer vos émotions de parents et calmer ainsi vos enfants (oui il y a un lien direct entre vos émotions et vos enfants). Vous y apprendrez notamment l’importance d’accueillir vos propres émotions et la façon de le dire à vos enfants pour qu’ils puissent apprendre de vous (par effet miroir). 
  • Les 3 étapes pour permettre de gérer la tempête émotionnelle de votre enfant (et pourquoi ce n’est pas un caprice s’il fait une crise au supermarché).
  • Comment anticiper une crise bien avant qu’elle n’arrive et éviter ainsi des confrontations inutiles entre vous et votre enfant (vous saurez par exemple comment faire un compromis sans concession pour que vous et votre enfant soyez gagnant-gagnant).
  • Un truc génial à faire avec votre enfant de 2 ans (les terrible-two) pour ne pas entrer dans une lutte de pouvoir avec lui, tout en anticipant une potentielle crise de votre enfant.
  • Les actions à faire lorsque votre enfant est en pleine colère. C’est complètement contre-intuitif mais une fois que vous saurez quoi faire, vous ne pourrez plus vous en passer.
  • Les 10 règles d’or de l’épanouissement de votre enfant. Ce que les scientifiques vous apprennent sur son développement (comme la façon toute simple pour améliorer la mémoire et l’apprentissage de votre enfant ainsi que son intelligence émotionnelle).
  • Pourquoi punir son enfant est contre-productif et que faire à la place.

VIDÉO 5 - DEVELOPPEZ LA CONFIANCE EN SOI DE VOTRE ENFANT

De Virginie Bossut-Hubaut du blog LaCliniquedeLecolier.fr

  • La différence entre confiance en soi et estime de soi. Et comment reconnaître que votre enfant manque de confiance en soi (4 actions qui le prouvent).
  • La théorie de l’attachement : quelques points clés qui permettent à votre enfant depuis sa naissance de se construire une base de sécurité nécessaire et utile pour l’aider à explorer le monde.
  • Pourquoi l’entourage de votre enfant et les réponses de cet entourage à ses comportements peuvent conditionner ses sentiments, ses pensées et ses attentes au cours de toute sa vie.
  • Les 3 types d’attachements inadaptés qui se présentent lorsque l’attachement au sein de la famille de l’enfant est troublé, et les différents comportements que peut avoir cet enfant (ce n’est pas une fatalité mais être au courant de cela peut vous aider à mieux comprendre les besoins de votre enfant et ainsi mieux les combler).
  • Les actions que beaucoup de parents font en pensant bien faire mais qui finalement ne favorisent pas la confiance en soi de l’enfant (revoir certaines façons de penser peut vraiment vous aider en tant que parent dans l’éducation de vos enfants, tout en réduisant le stress que cela peut engendrer).
  • Quoi mettre en place pour développer la confiance en soi de votre enfant (mais pourquoi mieux vaut parfois ne pas trop en faire pour ne pas basculer de l’autre côté et risquer d’avoir un enfant roi).
  • Comment apprendre à votre enfant le goût de l’effort et qu’est-ce que cela implique pour vous dans l’éducation de votre enfant dès son plus jeune âge.
  • 3 petits outils magiques pour apporter du fun en famille tout en éduquant vos enfants. Ce qu’un simple jeu peut faire dans la tête de votre enfant pour l’aider avec ses peurs et phobies. La façon de vous focaliser sur les aspects positifs de vos enfants (autant pour vous que pour eux). Et finalement comment une discussion en famille planifiée peut aider tous les composants de votre famille à s’exprimer librement.

VIDÉO 6 - DE PAPA DÉSEMPARÉ A PAPA ACCOMPLI

De Giacomo Genna du blog DesParentsAuTop.com

  • Les bienfaits insoupçonnés que vous pouvez obtenir en vous intéressant à la parentalité (pour vous parent et pour votre enfant) mais pas uniquement pour votre rôle de parent mais surtout pour votre propre personne.
  • Ce qui se cache derrière le fait que votre enfant cherche la limite et semble ainsi vous défier (et ce dont votre enfant a vraiment besoin quand il agit ainsi).
  • Comment vous pouvez être un coach et un leader pour votre enfant, en plus de votre rôle de parent, tout en y prenant du plaisir !
  • L’avantage d’en apprendre un peu tous les jours sur la parentalité (et pas tout d’un coup). C’est ce qu’il se passe chez toutes les personnes qui apprennent quelque chose de nouveau.
  • Comment un exercice de visualisation peut vous aider dans votre rôle de parent (et vous guider même quand c'est difficile). Les quelques questions toutes simples que vous pouvez vous poser et qui vous guideront dans votre parentalité.
  • La liste des belles qualités que vous aimeriez voir chez votre enfant et pourquoi c’est important de faire cette liste. L’avantage, par exemple, de développer l’autonomie chez votre enfant et ce que vous pouvez faire le plus rapidement possible.
  • Pourquoi vous appliquer et vous investir à développer certaines qualités chez votre enfant dès son plus jeune âge (dont 3 très importantes).

VIDÉO 7 - DISPUTE ? DISCUTE ! Décryptage et Intervention

D'Odile Speth-Lepetitcolin du blog FamilleZen.fr

  • Arrêtez les disputes ! Ce qu’il ne faut pas faire lorsque vos enfants se disputent et ce qu’il faudrait plutôt faire lorsque c’est le cas mais malheureusement on n’y pense pas, car on n’est mentalement pas prêt (et la seule envie qu’on aurait serait de leur passer un savon à tous les deux).
  • Découvrez les 5 sources qui amènent vos enfants à se disputer (et non, ce n’est pas juste pour vous embêter !). Après avoir pris connaissance de ces 5 sources, vous ne regarderez plus les disputes de vos enfants de la même façon.
  • Les 3 cas où il est nécessaire d’intervenir lorsque vos enfants se disputent et les mots à utiliser pour arrêter tout de suite une dispute (en dehors de ces 3 situations, mieux vaut les laisser se débrouiller entre eux, même si ce n’est pas toujours ce que vous auriez envie de faire).
  • Quand la science vous explique pourquoi votre enfant va très souvent piquer le jouet de votre autre enfant alors qu’il jouait paisiblement (c’est un peu comme un réflexe incontrôlé).
  • Pourquoi votre aîné a le droit de ne pas être content d’avoir un petit frère ou une petite sœur. 
  • Ce qu’il se passe quand votre enfant n’arrive pas à tout verbaliser, et le seul moyen qu’il a trouvé pour le faire.
  • Les avantages insoupçonnés à ce que vos enfants se disputent (oui, vous avez bien lu, il y a bien des conséquences positives à ce qu’ils se chamaillent de temps en temps).

VIDÉO 8 - DISPUTE ? DISCUTE ! Prévention

D'Odile Speth-Lepetitcolin du blog FamilleZen.fr

  • L’importance d’apprendre à vos enfants à se dégager d’une dispute, pas uniquement pour maintenant mais pour toute leur vie d’adulte.
  • 7 astuces pour prévenir les disputes entre vos enfants (à force c’est comme un entraînement, plus vous pratiquerez et meilleure vous serez).
  • Reconnaître les moments propices aux disputes (qui sont similaires aux moments propices aux crises de colère) et ce que vous pouvez mettre en place pour libérer cette énergie qui est dans vos enfants.
  • Quand la dispute n’est pas prévisible, ce dont votre enfant a besoin pour se sentir écouté et rassuré.
  • L’erreur que les parents font parfois quand il y a deux enfants, mais qui n’apporte rien de bon. Au contraire cela peut faire augmenter le niveau de colère et le nombre de disputes sur le court terme. Et finalement provoquer une mésestime de soi, une dévalorisation, voire une distorsion de la réalité.(En plus cette mauvaise façon de faire n’est pas aimée non plus chez les adultes entre eux)
  • Comment être équitable quand on a plusieurs enfants, et que dire par exemple quand votre enfant vous dit « Tu aimes plus ma sœur que moi ».
  • Comment faire des cadeaux qui répondent pleinement aux besoins de chaque enfant sans susciter de la jalousie entre eux.
  • L’erreur (parfois inconsciente) que vous risquez de faire quand vous avez plusieurs enfants mais qui pourrait mettre une mauvaise ambiance dans votre famille, même sans le vouloir. Et si vous en avez conscience (car c’est quand-même naturel) : ce que vous pouvez faire pour corriger le tir.
  • L’arme secrète pour favoriser une ambiance zen dans votre famille et pour resserrer les liens avec chacun de vos enfants. Et comment l’appliquer même si vous n’avez pas beaucoup de temps.

Peut-être vous demandez-vous : 

"Combien est-ce que ça coûte ?"

Combien de temps devriez-vous passer à chercher des informations précices pour comprendre pleinement vos enfants, et savoir quoi faire et comment le faire ?


Combien de livres devriez-vous lire pour en apprendre sur la parentalité positive (sans forcément savoir comment l'appliquer ensuite dans votre vie de famille)?


Certainement qu'il vous faudrait beaucoup de temps et d'énergie !


De plus, si vous deviez passer directement par un professionnel pour une consultation privée afin de vous guider et vous donner des conseils sur l'éducation?


Avoir recours à un coach vous coûtera 100€ pour une seule heure...


Là aussi, il vous faudrait sûrement plusieurs heures de "coaching" pour un total de plusieurs centaines d'euros!

Heureusement la formation en ligne Sommet Famille Zen ne coûte pas une telle somme !

Et pour vous soutenir dans votre démarche de retrouver une harmonie totale en famille, j'ai ajouté des BONUS dans votre pack Sommet Famille Zen.

En vous procurant la méthode aujourd’hui, vous avez accès à:


Une séance d’hypnose pour votre enfant par François-Xavier Boulord : Apprivoiser ses émotions. Cette séance est là pour aider votre enfant à se familiariser avec ses émotions. Les émotions font partie intégrante de notre vie. Mais pour un enfant, tout est nouveau. Il lui est donc difficile de savoir comment les gérer et comment les apprivoiser. Cette séance va donc l’aider dans ce sens.


Une séance d’hypnose pour vous, préparée par François Lepetitcolin : Soignez votre enfant intérieur. Vous pourrez peu à peu soigner vos blessures de l’enfance et retrouver l’innocence et la joie de vivre de l’enfant qui est en vous, et qui ne demande qu’à retrouver sa spontanéité et son innocence. 


Retrouver son calme en 5 mn par l’autohypnose : 5 petites minutes pour retrouver son calme intérieur, se ressourcer et gagner en énergie et sérénité.


Des fiches pratiques pour parer à diverses situations de la vie quotidienne.


Ainsi, vous accédez à un pack complet dont

la valeur est de : 

 792€ 

SOMMET FAMILLE ZEN

(8 vidéos pour plus de 5h)

 240€ 

3 audios d'hypnose

99€ 

Plusieurs fiches d'explications et d'accompagnement

 Ce qui fait un total de 1131 € 

… mais ce n’est pas le prix de ce Sommet.

ALORS, QUEL EST LE PRIX DE LA MÉTHODE COMPLÈTE SOMMET FAMILLE ZEN QUE VOUS RECEVEZ AUJOURD’HUI ?


Cliquez Maintenant sur le bouton ci-dessous pour accéder à votre formation SOMMET FAMILLE ZEN

Pour seulement 297€ (ou 3x 99€)

Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours. Vous ne prenez aucun risque.

Vous vous demandez peut-être : 

“Est-ce que cela marche pour ma famille car j’ai déjà tout essayé et j’ai l’impression que ma situation est désespérée?’’

 Oui absolument. Cette méthode fonctionne pour tous les parents qui désirent reprendre le contrôle de leurs enfants et de leur famille !

 Seulement 297€ (ou 3x 99€)

Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours. 

Vous ne prenez aucun risque.

PROFITEZ DE NOTRE OFFRE EXCLUSIVE AUJOURD'HUI

Seulement 297€ (ou 3x 99€)

Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours. Vous ne prenez aucun risque.

Mais attention ces vidéos ne sont pas pour vous si...

  • Si vous ne voulez pas vous remettre (un peu) en question,
  • Si vous pensez qu’il n’y a qu’une seule façon d’éduquer (et que c’est la vôtre),
  • Si vous êtes persuadée qu’il n’y a plus rien à faire pour vos enfants, qu’ils n’arriveront plus à changer.
  • Si vous n’avez même pas envie d’essayer d’appliquer les informations données par les experts en parentalité.
  • Ou finalement si vous ne croyez pas du tout à la discipline positive et bienveillante.

C’est comme dans n’importe quel domaine, apprendre sans appliquer ne sert à rien.

Mais si vous êtes quand même un peu curieuse, je vous invite à lire la suite. 

Surtout que j’ai …

Une Super Garantie Pour Vous ! 

Je suis tellement convaincue par les informations que je vous transmets avec ce premier « Sommet Famille Zen » que vous bénéficiez d’une garantie de 30 jours « satisfait ou remboursé » !


En fait, je vous donne la possibilité de visionner les 4 premières vidéos (les 4 premières semaines) et si malgré tout le soin apporté à la préparation de ce Sommet vous n’êtes pas satisfaite du contenu proposé, vous pouvez nous adresser un mail nous demandant le remboursement. Vous serez remboursée sans même que nous vous demandions un justificatif.


Le seul risque est celui de ne rien faire…

 Après votre achat? 

Vous recevrez les accès par mail de votre espace membre où vous trouverez une vidéo d’introduction et la première vidéo.


Ensuite, chaque semaine une nouvelle vidéo sera débloquée (vous recevrez un mail à chaque fois pour être avertie). 


Finalement, après les 8 semaines, vous aurez un accès à vie à toutes les vidéos afin de les voir et revoir à volonté. 

Si vous souhaitez découvrir les pépites de ce premier 

«Sommet Famille Zen», 

cliquez sur le bouton ci-dessous !

Seulement 297€ (ou 3x 99€)

Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours.  Vous ne prenez aucun risque.

PS : Si vous êtes, comme beaucoup de parents, pressée par le temps, et que vous êtes directement venue à la fin de cette page, sachez que : 

  • Il vous est possible de rétablir une vie de famille zen et harmonieuse,
  • Vous pouvez apprendre à connaître vos enfants et leurs besoins, 
  • Il est possible d’éduquer sans cris ni punitions,
  • Être un parent avec des difficultés n’est pas une fatalité (et je vous explique pourquoi)

Dans le premier « Sommet Famille Zen » vous trouverez les réponses à beaucoup de questions que les parents se posent : 

  • Comment mettre en place une dynamique positive au sein de la vie de famille pour le bonheur des parents et des enfants ?
  • Pourquoi votre enfant cherche toujours à « bien faire » même si vous n’en avez pas l’impression et que ses comportements vous mettent hors de vous ?
  • Une astuce toute simple à mettre en place pour vous permettre de recharger vos batteries et vous donner la force d’être plus efficace dans les tâches à accomplir, plus rapide, de meilleure humeur et plus disponible le soir (en fin de compte, la façon de vous mettre en condition pour bien commencer la journée).
  • Pourquoi certaines mamans doutent de l’amour de leur enfant et pensent être incapables de l’aimer (ce qui fait que l’enfant obéit plus à des étrangers qu’à vous-même et la façon de vous connecter à lui pour être ainsi à son même niveau) ?
  • Pourquoi l’arrivée d’un enfant peut être source de stress et rompre l’équilibre familial (et les conséquences sur chaque membre de la famille) ?
  • 10 super-conseils pour bien gérer vos émotions de parent et calmer ainsi vos enfants (oui il y a un lien direct entre vos émotions et celles de vos enfants). 
  • Un truc génial à faire avec votre enfant de 2 ans (les terrible-two) pour ne pas entrer dans une lutte de pouvoir avec lui, tout en anticipant une potentielle crise de votre enfant.
  • Que mettre en place pour développer la confiance en soi de votre enfant (mais pourquoi mieux vaut parfois ne pas trop en faire pour ne pas basculer de l’autre côté et risquer d’avoir un enfant roi) ?
  • Comment vous pouvez être un coach et un leader pour votre enfant, en plus de votre rôle de parent, tout en y prenant du plaisir !
  • Découvrez les 5 sources qui amènent vos enfants à se disputer (eh non, ce n’est pas juste pour vous embêter !). Après avoir pris connaissance de ces 5 sources, vous ne regarderez plus les disputes de vos enfants de la même façon.
  • 7 astuces pour prévenir les disputes entre vos enfants (à force c’est comme un entraînement, plus vous pratiquerez et meilleure vous serez).
  • Et plus encore…

Ne passez pas à côté de cette chance !


Vous avez tous les outils en main pour devenir un parent conscient de ses propres besoins et de ceux de votre enfant… pour une meilleure relation en famille.


Votre nouvelle vie de parent zen est juste à un clic !

Cliquez maintenant sur le bouton ci-dessous pour accéder au

 1er Sommet Famille Zen

 Seulement 297€ (ou 3x 99€)

Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours. Vous ne prenez aucun risque.

FAQ

Quelle est ma garantie ?

Vous bénéficiez d’une garantie de 30 jours « satisfait ou remboursé ». Si malgré tout le soin apporté à la préparation de ce Sommet vous n’êtes pas satisfaite du contenu proposé, vous pouvez nous adresser un mail nous demandant le remboursement. Nous vous rembourserons sans vous demander de justification.


Est-ce que je pourrai accéder à l’ensemble du contenu dès mon inscription ?

Pour permettre une bonne intégration du contenu de chaque vidéo, le Sommet Famille Zen se déroule sur 8 semaines. Chaque semaine une nouvelle vidéo sera disponible, ainsi que de nouveaux bonus.


Combien y a-t-il de vidéos ?

Le Sommet se déroule sur 8 semaines. Il comprend 8 vidéos, plus les bonus.


Je suis débordé(e). Je n’aurai jamais le temps d’écouter les vidéos.

Nous sommes bien conscients que vous manquez de temps. Les 8 vidéos sont conçues pour balayer l’essentiel des problèmes que rencontrent les parents. Elles sont conçues pour vous permettre de comprendre en un minimum de temps les problématiques sous-jacentes et vous révéler les secrets pour les résoudre. Dès que vous commencerez à passer à l’action, vous récupérerez le temps passé au centuple.


Quand vais-je pouvoir suivre le Sommet ?

L’ensemble des documents relatifs au Sommet se présentent sous forme dématérialisée. Dès votre inscription vous recevrez donc un mail contenant un lien vers votre espace membre. Vous pourrez immédiatement écouter la première vidéo. Chaque semaine vous serez informée par mail du déblocage d’une nouvelle vidéo.


Pour quelle tranche d’âge ce Sommet est-il conçu ?

Quel que soit l’âge de votre enfant, vous trouverez votre compte dans le contenu de ce Sommet. Les bonnes habitudes éducatives se prennent dès le plus jeune âge. Et si vos enfants sont plus grands, il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Même les parents d’ados pourront y découvrir des pépites.


Le contenu du Sommet est-il adapté si cela fait des années que j’ai pratiqué une parentalité autoritaire ?

Quelles que soient les méthodes éducatives que vous avez pratiquées jusqu’à présent, ce Sommet est conçu pour vous. La Parentalité Positive et Bienveillante est une autre façon d’envisager la parentalité. Vous en prendrez ce qui vous convient. Il n’y a pas une seule façon d'éduquer un enfant, et ce qui est bon pour l’un n’est pas forcément adapté pour l’autre.

 

L’approche de la Parentalité Positive et bienveillante m’intéresse mais mon conjoint(e) ne veut pas en entendre parler. Puis-je l’appliquer seul(e) ?

Quand une personne change son rapport aux autres dans une famille, cela modifie l’équilibre familial. Votre conjoint(e) va nécessairement devoir modifier son rapport à vous, et ce sont surtout vos enfants qui vont faire la différence entre les deux approches. Il y a fort à parier qu’après un certain temps il/elle va suivre vos pas.


Est-ce que je dois absolument faire tout ce qui est révélé dans les vidéos ?

La Parentalité Positive et Bienveillante est avant tout une philosophie de l’éducation. Vous prenez dans les vidéos ce que bon vous semble, vous l’adaptez en fonction de votre propre ressenti et de la personnalité de votre enfant.



Garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours. Vous ne prenez aucun risque.

Tous droits réservés © 2019 | FAMILLE ZEN | Mentions légales